Impôt sur les sociétés : quelles entreprises sont soumises à cet impôt ?

Pour tous les dirigeants d’entreprises qui exercent en France, il existe un impôt précis qui se nomme de plusieurs manières
  • impôt sur les entreprises
  • impôt sur les entreprises
  • impôt sur les bénéfices
. Certes, le montant de cet impôt sera amené à diminuer au cours de l’année 2018, mais vous devez cependant en connaître les règles afin d’être dans le respect de la loi.

Le site www.impot-societes.com pourra vous aider à mieux cerner les différents éléments qui composent cet impôt et à mieux diriger votre entreprise en fonction de ce dernier. Si ça peut vous rassurer, gardez à l’esprit que l’impôt sur les bénéfices ne s’appliquent qu’à ceux réalisés en France.

A combien s’élève le taux d’imposition ?

En ce qui concerne le montant de cet impôt, il devrait être sur l’année 2018 de 28% si vous faites 500.000 euros de bénéfices. Les sociétés qui réalisent en-dessous de ce bénéfice ne sont pas soumises à un tel impôt. En revanche, au-delà de 500.000 euros de chiffre d’affaires, le taux d’imposition atteindra une part de 33,33%.

En 2019, le taux d’imposition diminuera encore plus pour descendre à 31%, et en 2020 il sera de 28%.